Skip to content

Les délais de prescription imposés aux victimes d’actes criminels – quelle magnifique fierté nationale!

18 avril 2016

Je tiens à féliciter ceux qui nous représentent pour leur spectaculaire victoire juridique contre un homme qui a eu le malheur d’être abusé sexuellement par un représentant de la « justice » dans son enfance ainsi que par d’autres honorables personnes. Merci de m’avoir laissé entre de si bonnes mains et de m’avoir longtemps fermé la porte au nez lorsque je tentais d’obtenir de l’aide en vain.

Après tout, c’est tellement facile de changer de sujet lorsqu’une victime de sexe masculin tente très maladroitement de parler de son vécu. Néanmoins, on ne peut pas reprocher à ces professionnels de ne pas connaître toute l’ampleur d’une problématique sociale que l’on ne tente pas de comprendre faute de financement.

Et ce n’est pas tout! Grâce à vous, j’ai appris que je suis omniscient en réussissant l’exploit de me diagnostiquer un syndrome de stress post-traumatique chronique sévère de type II que des médecins spécialistes ne réussissaient pourtant pas à diagnostiquer jusqu’à tout récemment. Ce n’est pas rien ce que vous m’attribuez comme pouvoir, car il a fallu l’intervention d’experts d’équipes différentes pour en venir en un consensus maintenant clair et précis concernant cette maladie complexe qui m’afflige. Au fait, quand allez-vous m’envoyer mes doctorats en victimologie, en sexologie, en psychologie et en psychiatrie? Sans contredit, il importe de songer à nommer plusieurs victimes d’actes criminels durant l’enfance à la tête de l’État, car plusieurs d’entre nous sont fréquemment proclamés omniscients afin de ne surtout pas leur donner accès à une quelconque réparation. Vous avez gagné en m’épuisant financièrement et en m’infligeant davantage de dommages! Félicitations! 

Parallèlement, j’ai appris d’un certain « tribunal» qu’il était possible et même logique de désirer poursuivre les restes moléculaires d’un fantôme décomposé depuis fort longtemps. En tout cas, votre prétention a eu le pouvoir de me faire perdre tout droit à obtenir une quelconque réparation.

Mieux! C’était la première fois dans ma vie que l’on me prouvait hors de tout doute raisonnable qu’un rapport d’expertise médico-légale pouvait être rejeté, sans aucune contre-expertise, en se basant sur des inepties et des jurisprudences citées de façon erratique! 

Bravo! Vous m’avez imposé la sagesse de comprendre que ceux qui m’empêchent de poursuivre certains criminels devant les tribunaux civils sont possiblement tout aussi fiables, justes et crédibles que les plus agréables personnes que j’ai eu la malchance de croiser dans ma vie. Sans aucun doute, ceux qui ont agressé des enfants avant 2010 peuvent dormir en paix! Quel magnifique système! 

Merci de ne pas répondre aux questions élaborées par un nombre croissant de victimes d’actes criminels et par l’opposition en matière de « Justice ». Merci de répéter des sornettes comme un vieux disque vinyle qui saute après avoir été trainé sur l’asphalte! Grâce à vous, nous savons de plus en plus que « nos tribunaux  administratifs » sont très importants lorsque l’on vous rappelle qu’il y a péril dans la demeure! Vivement, tout va bien au Québec lorsque notre système de « Justice » se meurt en s’effritant au même rythme que le bien théorique contrat social.

Merci de protéger les criminels et d’empêcher leurs victimes d’obtenir réparation lorsqu’elles réussissent enfin à obtenir de l’aide pour être en mesure d’y parvenir! Merci énormément de tenter d’achever certaines personnes qui ont eu le malheur de survivre à des agressions criminelles survenues durant leur enfance! 

Finalement, je vous remercie de tout cœur de m’empêcher de dormir la nuit! C’est fou à quel point je me sens entre de bonnes mains et en sécurité grâce à vous!

Advertisements
One Comment leave one →
  1. Monique cote permalink
    23 mai 2016 5 h 50 min

    Bonjour, j’espère que vous pourrez m’aider. J’AI TRÈS PEUR POUR MA VIE. . Les gens ne me prennent pas au serieux.

    Ce que je vis est tellement irréaliste que personne semble de me croire.

    Mon voisin, avec la complicité du DG de la municipalité, le maire, la SQ et plusieurs juges et employés du palais de justice de Montmagny qui sont corrompus, essaient de m’éliminer.

    J’ai des preuves de leur corruption et ils le savent. Tout d’abord, il y a quelques jours, la Sq est venu me porter un papier pour parution en cour le 21 juin… Puis, aujourd’hui, 2 accusations d’agression armée et conduite dangereuse. Faits qui se seraient passés le 28 avril et ils sont venus me porter aujourd’hui, le 22 mai, soit près d’un mois plus tard. À part un pistolet à plomb, n’ai même pas d’arme. De plus, mes caméras de surveillances démontrent que j’étais chez-moi le 28 avril car il faisait très mauvais cette journée là…

    Tant que je suis chez-moi, je suis en sécurité, mais si je sors, je n’ai plus de protection. Ils vont m’accuser de crime, avec complicité de la SQ et des juges, j’irai directement en prison.

    Je sais que tout ceci semble irréel. Personne ne semble me prendre au sérieux. Quand la SQ est venu me lire mes droits, aujourd’hui, j’étais tellement déboussolée que j’ai répondu à leurs questions et leur ai dit le nom de mon avocat, adresse et date de mon r.v. avec lui, ce qui est mardi.

    J’ai tellement de preuves, et ils le savent, que j’ai vraiment peur de ne pas pouvoir me rendre chez mon avocat.

    Mon voisin d’en face est assis sur sa seule marche avant des 5hr le matin, afin d’être certain de ne pas me manquer si je pars.

    J’ai tellement peur, vous n’avez pas idée.

    Étant une femme seule de 62 ans, sans famille et sans enfants, je suis une proie facile pour eux car je suis seule et sans témoin si je sors de l’angle de mes caméras.

    J’ai appelé au poste de St Jean port joli, vendredi, ai laissé un message pour que le sergent Guy Pinard entre en contact avec moi disant que c’était urgent car j’avais des choses à lui remettre.

    L’agent Fournier, qu’il disait s’appeler, est venu chercher les preuves (copies). Je crois que les papiers ne se sont jamais rendus au sergent Pinard car des aujourd’hui, dimanche, deux agents venaient me porter les 2 accusations.

    Ils essaient même de me faire enlever mes caméras, ma seule protection. J’ai des chiens et des chats, je ne peux donc pas quitter.

    J’ai besoin d’un homme pour venir à qc avec moi demain lundi. Mon r.v. est mardi, mais je veux les devancer afin d’être certaine que les preuves se rendent.

    J’AI VRAIMENT PEUR

    Monique Côté
    35 rue des Sapins
    Tourville
    418-359-1034
    Jessmoco@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :